Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 avril 2009

Poésie printanière


Je rentrai paisiblement ce soir.
Appareil photo toujours dans la besace.
Je passe devant le "talon aiguille".
Et Alain Delon en sort au même moment.
Alors c'est vrai qu'il vieillit bien.
Alors c'est vrai qu'il a de sacrés yeux.
Alors c'est vrai qu'il est bien accompagné.

Mais.
Te te te.
Hors de question que Maxime le prenne en photo.
Maxime s'en fiche d'Alain Delon.
Moi j'connais Moussa le chamelier*!
Et pas lui.
Han Han.
Et ouais!
Bref.

Donc.
C'est le printemps.
Qui dit printemps, dit vert.
Nos amis les pigeons parisiens goûtent une verdure fraîchement de retour.
Du coup, le mal d'estomac pigeonnier pullule.
Pas besoin d'aller au Chili tu me diras...

Alors le proprio de cette Xantia reluisante pourrait crier à la conspiration.
Puisque ses voisines n'ont rien.
Mais non.
Il devrait plutôt crier à la constipation.

 

P1010266.JPG

 

 

N'empêche que nos amis pigeons devraient essayer les épices chiliennes, ce serait moins terne.

 

 

 

*bientôt en vidéo.