Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 avril 2008

Qui vient avec moi pour le prochain?

Alors voici deux grands coups de cœur que j’avais envie de partager depuis longtemps.


Le premier.
Rien à dire : il est frais, vivant, rigolo, complice, enviable à souhait...
L’idée et l’état d’esprit sont excellents.









Le second.
Plus technique : des photos assemblées donnant l’impression que les deux loulous volent.
Une très bonne idée autour d’une bonne complicité.
Fil conducteur de leur tour du monde : tirer et faire tirer la langue.
Bon, accessoirement, la petite brunette est canon hein. Je veux exactement la même pour Noël.


 





Elles sont extras et très créatives toutes les deux, mais j’ai une préférence...
Et vous ?




28 janvier 2008

Et si c'était vrai?

Partir.
Ce mot s’écrit si facilement.
Partir.
Cette décision se fait parfois si difficilement.
Partir.
Ce loisir peut se faire parfois si facilement.
Partir.
Ce mot peut s’écrire parfois difficilement.

J’ai envie de n’en garder que deux.
L’écrire facilement.
Le faire facilement.
Dans un contexte.

Partir deux longs week-ends par mois. Et parfois prolonger.
Et pendant un an. Ou deux.
Chicago.
Budapest.
Téhéran.
Nouakchott.
Sao Paulo.
Oulan Bator.
Aman.
Singapour.
Osaka.
Melbourne.
N’Djamena.
Ryad.
Abou Dabi.
Par exemple.

Ou ailleurs.

Tashkent.
Moscou.
Dakar.
Tripoli.
Kuala Lumpur.
Rio de Janeiro.
Tokyo.
Bratislava.
Johanesburg.
Malmö.
San Francisco.
La Paz.
Vancouver.
Perth.
Par exemple.

Le voyageur s’en nourrit.
Emmagasiner les expériences.
Goûter à autre chose.
Se retourner la tête. Et les idées.

En prendre plein la vue.
Se prendre des claques, si bonnes pour soi.
Partir toujours et encore.
Revenir. Se poser. Redécoller. Savourer. Accumuler. S’inonder.
Raconter.
Partager.

Alors je croise les doigts.

A suivre.




(Au fait, vous, vous iriez où ?)

19 janvier 2008

Escapades

En 4'11.


Zou!