Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 juin 2009

Une Istanbul en 48 heures

C’est un formidable cadeau d’anniversaire que Claire m’a offert : Istanbul.
C’était fin mai, pour 48 heures chrono.

Istanbul, c’est toujours l’Europe puisqu’ils vivent à l’européenne mais avec des chants de muezzin.
Istanbul, c’est aussi le lien terrestre entre l’Europe et le Moyen-Orient via le détroit du Bosphore.
Et puis Istanbul, c’est frais.
Et puis il y a des terrasses partout.
Et à Istanbul, il y a des pêcheurs partout.
Et puis des mouettes la nuit au dessus des mosquées illuminées.
Quant au jus d'orange/fraise pressés: c'est une vraie killerie!!

Bon, il y a plein de collines aussi : assez dur pour les mollets.

Et puis Istanbul, ben ça se passe là en 4’16.

Zou !






Toujours pareil: si votre connexion est lente, laissez charger...