Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 septembre 2008

Alleluia!


La journée devait sans doute s’y prêter.
Le week-end avait déjà été de bon augure.

Et aujourd’hui, ça m’a pris d’un seul coup.
Pourtant, il faut avouer que ce n’était pas bien difficile.
Mais bon.
Quand même.

Mais ce n’est qu’une première étape.
Ne crions pas victoire.
Car peut-être vais-je perdre.
Et retomber dans mon trou noir.

Lui seul me le dira.

En analysant de près, il y avait une raison simple : la perte de tranquillité.
Cet individu allait semer le trouble.
Le doute.
Cet individu va semer le trouble.
Le doute.

Mais c’est trop tard.
Je ne peux plus faire marche arrière.
Aujourd’hui, à seize heures quarante et une, j’ai mis les pieds dans le système.
L’engrenage.
Sauvage.

Où tout cela va-t-il me mener ?
Il va falloir me dépenser.
Et dépenser.
Pour mieux panser.
Et enfermer le passé.

Mais il va surtout falloir faire face.
Affronter l’individu.
Lui laisser une place.
Celle d’ailleurs qu’il trouvera de lui-même.

Je n’aurai rien à faire.
Je sais.
A part me laisser faire.
Subir.
L’écouter.
Le regarder.
La regarder.
Prier.
Sans doute lui parler.
A lui.
Cet individu.
Qui m’est encore inconnu.

Peut-être s’installera t-il longtemps.
Je le pressens.
Peut-être lui redonnera t-il la voix.
Qu’elle a perdue.
Un jour de _______.

Une chose est sûre.
Je suis sur la bonne voie.
Quant à elle, je l’espère.

Lui, je voudrai qu’il soit l’artisan.
De nos retrouvailles.
Ah ça oui ! Ce serait une jolie fête !

Mais peut-être m’apprendra-t-il une bien triste nouvelle.
Aussi.
Lui.
Qui est chirurgien à sa façon.
Qui comme eux, parfois, manque de tact.

Alors, mercredi, ce ne sera sans doute qu’une première étape.
Ou un retour.
Tout simplement.

Pour une fois.
Ma procrastination est entre les mains d’autrui.



Un technicien de Darty passe mercredi midi.


Alleluia!