Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 juillet 2008

Mosaïque

« 
- Dis, papy Maximounet, tu m'racontes une histoire ce soir hein?
»

« 
- Oui, petit descendant, mais après t'être lavé les dents.
Et ne fais pas comme Joey Starr, ne fais pas semblant.
»



Je m'en souviens.
Il va bientôt y avoir quatre ans.
Déjà.

C'était un samedi après-midi.
Et elle m'a pris d'un coup.
Elle.
L'envie de créer.

J'avais envie.
De jouer avec les couleurs.
De jouer avec l'huile.
Sur une toile.
La toile.
J'ai toujours trouvé cet objet très joli.
Et fort.

Alors je suis parti.
A pieds.
Le velib n'existait toujours pas.
Mon idée en tête.
Ma future création en tête.
Direction Graphigro.

Alors j'ai cherché.
Je ne connaissais rien.
Mais savais qu'il me fallait.
De l'huile.
Et une toile.

Et je les ai trouvé.
Et je suis rentré.
Empressé.
Comme un enfant avec son Kinder tant convoité.

« 
- Oui papy Maximounet!! Chic, chic! Un Kinder, un Kinder!
»

« 
- Te te te. Trop tard petit descendant, tu as les dents propres. Fallait pas te les laver.
Ca t'apprendra.
»

Rentré.
J'avais une folle envie de créer.
Mais ne savais peindre.
Alors, suis allé au plus simple.

J'ai pris la toile.
De quarante centimètres sur quarante centimètres.
Un crayon de bois.
Et ai tracé des lignes verticales.
De trois millimètres de côté.
Et ai tracé des lignes horizontales.
De trois millimètres de côté.
Tu vois, petit descendant, c'est le seul côté ordonné que j'ai.

Au bout d'une heure, j'avais mon quadrillage.
Mes petits carreaux.
Prêts.
Dix-sept mille petits carreaux.
Pour être précis.

Et c'est après que j'ai commencé.

« 
- A manger les Kinder???
»

« 
- Ah mais!! Suis un peu, cerveau d'poule!! Sinon, je te cache tes DVD des Teletubbies!
»

« 
- Non non non, papy Maximounet, continue, continue s'te plait, et puis les Teletubbies, z'ont que quat' doigts, savent pas peindre!
»

Et c'est après que j'ai commencé.
A peindre chaque carreau.
A l'huile.
Et de couleur différente.

Une mosaïque.

De cette mosaïque, je voulais que quelque chose ressorte.
Parle.
S'exprime.
Pour les esprits les moins imaginatifs.
Mais au final, ce seront les autres qui verront.
Les esprits les plus imaginatifs.

Au début, j'étais très assidu.
Patient.
Très patient.

Aujourd'hui, je le suis moins.
Assidu.
Patient.

C'est plus rare.
Mais d'autant plus.
Précieux.
Appréciable.
Agréable.

De retrouver cette mosaïque.
Qui au final, me suit.
Depuis bientôt ces quatre années.
Si importantes.

Dix-sept mille petits carreaux.
Oui.
Ton papy est un grand malade.

P1000641.JPG


« 
- Papy Maximounet, tu vas en faire quoi? La vendre? Pour m'acheter des Kinder et des malabars?
»

« 
- Petit descendant voyons!! Jamais! Elle a une histoire!
Tu aimerais qu'on te coupe un bras toi??
»

« 
- Ben non! J'pourrai plus manger de Kinder!
»


Dix-sept mille petits carreaux.
Il y en aurait même un en nutella.
Encore quelques soirées.
Et encore quelques uns.

Un.
Deux.
Trois.
Quatre.
...


 
P1000649.JPG


 
Patience.
Elle n'est pas finie.
Comme toi, elle ne sera sans doute jamais terminée.
Elle dort toujours.

« 
- ZzzzZzzz...
»