Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 novembre 2009

L'image du vendredi (15)

LJB.jpg


Ljubljana.
Il faut bien se concentrer une bonne dizaine de secondes pour ne pas faire de faute quand on l’écrit.
C’est en Slovénie et c’est la plus petite capitale d’Europe, avec 200 000 habitants.
C’est petit, mais c’est très mignon.

C’était en février dernier, et nous y sommes allés juste pour un WE, et coup de chance, nous sommes tombés pendant le WE du carnaval.
Enfin, la journée du carnaval.
Enfin, les deux heures de carnaval.
Oui, c’est petit, donc petit carnaval.

Ljubljana, c’est aussi là où les marionnettes fétiches ont fait leur première apparition.
Depuis, on en trimballe toujours au moins une avec nous.
Et c’est aussi à partir de Ljubljana que nous avons commencé à choisir les musiques sur lesquelles on allait faire les clips avant de partir.

Ah oui, une dernière chose :
Ljubljana, c’est aussi le clip qui a été retenu parmi 11 autres vidéos sélectionnées pour le festival du film de vacances. Et la soirée du festival, c’est ouvert à tous, et c’est le 20 novembre à Issy-les-Moulineaux (espace Icare, métro 12 station C.Celton) !

Quant à nous, nous serons à la soirée, avant de repartir le dimanche 22 pour nos grandes vacances, direction Bangalore et l’Inde du Sud !!
Et là, ça va envoyer du lourd… !!!

09 mars 2009

We love Ljubljana


Alors Ljubljana, on a vraiment enjoyé.
C'est en Slovénie et c'est la capitale la plus petite de Slovénie d'Europe.
C'est mignon, c'est frais, c'est vivant.
Bon, faut dire qu'on y était le WE du carnaval.


Ca s'est passé fin février.
Sur 54 heures.
Et ça se passe ici en 3'56.


Allez zou!




Et les marionnettes-chausettes sont faites maison. Et oui!
Trois soirées pleines à les préparer...

03 mars 2009

Soixante-trois jours

Ahlala.
Difficile tout ça.

Pfffiou !
Quelle vie !

Bon.
Oui, c’est moche.
Maxi-moche !
Car j’écris moins.

Mais mais mais.
On va expliquer.

On va prendre une période standard.
Deux mois par exemple.
Ces deux derniers mois.
Du 15 décembre au 15 février.
Soit 63 jours.
Soit 39 jours ouvrés.
Si si.
Les jours ouvrés, c’est important.

15 au 21 décembre, je termine la première vidéo du Chili.
Soit 168 heures non stop.

Le 21, c’est l’Hiver, donc ça se fête.
Donc une journée de perdue.
Hips.

Du 22 au 24 décembre, on travaille.
Et on travaille dur pour pouvoir offrir des clémentines frelatées pakistanaises à sa famille.
D’arrache-pied.
10 heures – 16 heures, non stop, avec une courte pause entre midi et 14 heures et en ne prenant qu’un café à 11 et 15 heures.

Le 25, c’est Noël.
Alors Joyeux Noël.
« Bisous bisous ! »
« Oh la belle dinde ! »
« Chic chic chic !! Messe de minuit à 20 heures ! ».

Du coup, le 26, c’est crise de foi.
Ah oui, on n’y passe pas à côté.
Oui oui, de « foi » : la messe de minuit à 20 heures, c’est pas pour moi.
La messe de minuit à minuit non plus d’ailleurs.
Je préfère laisser la grand-messe de 20 heures à l'abbé d’Arvor.

Du 27 au 29, on part dans le froid à Sofia.
A faire des glissades et des cochoncetés dans le bain.

Le 30, il faut se remettre des courbatures des glissades.
Et aller travailler pour envoyer deux mails.

Le 31, il faut préparer le dîner du réveillon.
Acheter des Haribo.
Programmer le magnétoscope pour enregistrer le bêtisier de TF1.
Programmer le magnétoscope pour enregistrer le bêtisier de FRANCE2.
Programmer le magnétoscope pour enregistrer le bêtisier de FRANCE3.
Programmer le magnétoscope pour enregistrer le bêtisier de M6.
Programmer le magnétoscope pour enregistrer les Asterix.
Programmer le magnétoscope pour enregistrer les Sissi Impératrice.
Le 1er janvier, c’est fête.
Lever à 18 heures, coucher à 20 heures.
Après la messe.

Le 2 janvier, exceptionnellement, je ne travaille pas.
Oui, ça m’arrive.
Donc.
Visionnage.
Du bêtisier de TF1.
Du bêtisier de FRANCE2.
Du bêtisier de FRANCE3.
Du bêtisier de M6.
Des Asterix.
Des Sissi Impératrice.

Du 3 au 4 janvier, il faut faire du ménage.
Dans les cassettes vidéos.
Donc.
Effacer.
Le bêtisier 2008 de TF1 pour pouvoir être prêt à enregistrer le bêtisier 2009 de TF1.
Le bêtisier 2008 de FRANCE2 pour pouvoir être prêt à enregistrer le bêtisier 2009 de FRANCE2.
Le bêtisier 2008 de FRANCE3 pour pouvoir être prêt à enregistrer le bêtisier 2009 de FRANCE3.
Le bêtisier 2008 de M6 pour pouvoir être prêt à enregistrer le bêtisier 2009 de M6.

Quant aux Asterix et Sissi Impératrice, l’année prochaine j’ai décidé.
De ne plus me faire couillonner.
Car chaque année, ce sont les mêmes.
Donc je vais les garder.
Non mais !
Ca fera 8 cassettes JVC VHS de 240 minutes d’économisées, soit près de 100 euros.
Soit près de 100 nuits d’hôtel à Calcutta.

Le 5 janvier, c’est fête.
Oui, c’est fête.
Car la veille, je me suis rendu compte que j’allai pouvoir dormir 100 nuits à Calcutta grâce à Asterix et Sisi.
Du coup, je suis optimiste, j’écris une note.
Celle-ci là.

Le 6 janvier, je transfère la vidéo de Sofia de mon caméscope à mon ordinateur.
Compter 1 heure et dix minutes de transfert pour dix minutes de vidéo.
La vidéo brut de Sofia faisait 55 minutes.
Bref, près de huit heures pour transférer une vidéo d’à peine une heure.

Du 7 au 12 janvier, nous cherchons une musique pour coller sur la video de Sofia.

Le 13 janvier, nous jouons à notre jeu favori.
Nous sortons le ballon-globe.
Et collons un malabar bi-goût au hasard sur un pays.
Yeux bandés.
Ce sera.
L’antarctique.
Ooops non. Raté. Fait trop froid là-bas et les chameaux sont mal-aimables.
Rebelote.
Deuxième malabar bi-goût.
Deuxième œil bandé.
Ce sera.
L’Afrique du Sud.
Chic !

 

19538615.jpg



Du 14 au 19 janvier, je monte Sofia.
Très technique en plus cette coquine.
La vidéo hein.

Le 20, je ne m’en souviens plus.
Ah si.
C’est la Saint Séb.
Je lui envoie un sms.

Le 21 janvier, c’est la sainte Agnès.
Donc c’est fête.

Du 21 au 24 janvier, nous cherchons un objet à faire tomber pour l’Afrique du Sud.
On a bien pensé à un pare-choc de Twingo, mais pas pratique à transporter.
Et puis on aurait l’air de cons dans l’avion.
Ce sera finalement un objet africain.

Du 25 janvier au 1er février, c’est l’Afrique du Sud.
Nous nous faisons peur.
En voyant des rhinocéros nous zapper les priorités à droite.
En voyant le camping peu à peu s’inonder.
En voyant des serpents envahir le camping.
En voyant le moteur de la voiture fumer.
En confondant la pédale de l’embrayage et celle du frein (rhoooo ben oui, ca faisait plus de deux ans que je n’avais pas conduit… ça arrive hein… et puis on roule à gauche, et puis le volant est à droite, et puis y’a que des nœuds en sortant de l’aéroport…).
Nous nous faisons plaisir.
A ne plus confondre frein et embrayage et à rouler à 10 à l’heure.
En découvrant l’incroyable gentillesse des locaux.
En savourant la beauté de la vie sauvage.
En volant les regards d’un éléphant un peu perdu.
En appréciant la démarche majestueuse de la girafe.
En…
En…
Pfffffiou !!!

Du 2 au 4 février, il faut envoyer des mails travailler, pour payer le prochain voyage.

Le 5 février, faut trouver le prochain WE.
Quand on va pas trop loin, on ne joue pas au ballon-globe.
Mais à la boîte à lettres.
Et ce sera le S.
Comme Slovénie.
Donc Ljubljana.
Prononcé Loubiana.

Le 6 février, il faut trouver la musique pour le clip de l’Afrique du Sud.
Pas évident.
Moults choix.

Du 7 au 13 février, je monte la vidéo de l’Afrique du Sud.

Et le 14 février, c’est la Saint-Valentin.
Mon double est au Cameroun.
Donc je regarde les Sissi Impératrice.
Vu que je les ai gardés.
Ben oui.



Donc deux mois résumés.
Maintenant, je suis tranquille pour deux mois.
En gros.

 





Bon, je retourne à la vidéo...