Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 mars 2010

48 heures à Copenhague


En mars, nous allons faire un tour au Danemark avec Copenhague.
Initialement, ce n'était pas la destination prévue pour mars, une modification de planning a eu raison de nous et de nos envies brésiliennes...
Du coup, il a fallu regarder où en Europe il allait faire un temps correct ce WE là, et ce n'était pas gagné...
Copenhague s'est alors imposée.

Et nous n'avons pas été déçus car on a eu un vrai coup de coeur!
Une ville colorée, aux multiples placettes pleines de troquets (ça doit vraiment être sympa l'été!), au milieu de gens souriants et beaux! Oui, ils sont tous beaux!! Les nanas comme les mecs!
Le seul petit hic, mais bon fallait s'y attendre à cette époque, c'est le froid.
Faut dire, nous sommes habitués à vivre en pulls dans un appartement où il fait 25° toute l'année, donc dès que mercure fricote avec le zéro on peine!

Pour la musique, nous avons flashé sur une musique canon: c'est pour ça que nous remercions le groupe "Hold your Horses!" de nous avoir autorisé d'utiliser leur titre "70 Million" pour la video!
Leurs musiques sont rythmées, fraîches et donnent la pêche!
Nous vous les recommandons vivement!!
Vous pouvez les retrouver ici ou sur leur myspace.


Copenhague, c'était début mars et c'est là en 3'50!
Zou!


 

Et sur Copenhague et le Danemark, on retrouve plein de bonnes infos ici.

19 mars 2010

Pépin Président!!

C’est une période d’élections.
Elections secondaires disons nous.
Oui, les Régionales, pour nous, français moyens, c’est secondaire.
Le président de région, c’est pas lui qui va modifier ce qu’on va avoir dans son assiette le soir.
Quoique.
C’est lui qui va orienter les politiques en matières de transports, de projets urbains qui pourraient éventuellement créer des emplois (et du coup modifier ce que le chômeur ayant trouvé un emploi grâce à ce projet trouverait dans son assiette pour dîner).
Etc, etc.
Avons-nous/allons-nous voter ? Là n’est pas la question.

La question était tout autre.
Depuis quelques mois, notre famille s’est agrandie. Nous sommes passés de deux à sept : Pépin le lapin et Thelma, Louise, Coca et Pepsi les cochonnes (cochonnes d’Inde (que nous n’avons pas ramené de là bas hein…)).
Pour la petite histoire, mais j’y reviendrai plus tard dans un post, Thelma nous a fait deux petits alors qu’elle sortait juste de l’animalerie… donc les deux nouvelles boulettes de poils n’étaient pas prévues initialement

Donc, la question serait plutôt de se demander : et si Pepin et les pépettes pouvaient voter, ils voteraient pour qui ??
Ah la bonne question !
D’un premier point de vue, forcément, ils voteraient écolo. Logique.

Mais donc, si ils pouvaient voter, c’est qu’ils auraient assez d’intelligence pour aller voter, donc qui dit assez d’intelligence, dit forcément qu’il pourrait très bien y avoir une bête qui se présenterait !
Imaginez, donner le droit de vote aux animaux ! C’est tout notre paysage politique qui serait chamboulé !
Imaginez voir un lapin ou un hamster député ?? Un animal président ?!

 

pepin allonge.jpg

Là, par exemple, Pépin est en pleine réflexion sur la réforme des retraites. Si si !
Il voit l’avenir dans sa boule de cristal d’osier


Vous pensez que c’est complètement « bête » ce que j’écris là ?
Que je deviens fou ?
Que j’ai mangé trop de graines ?
Que le topinambour et le rutabaga me montent à la tête ?
Que je me mets à fumer leur foin?

Aristote disait bien que « l'homme est par nature un animal politique ».
C’est dire !
Alors ce n’est pas tant éloigné de la réalité que ça.
Car :
- des grosses truies ont déjà fait partie d’un gouvernement
- certains sénateurs sont des gros porcs
- tous les jeunes politiciens sont des jeunes loups
- les anciens sont passés maîtres en politique de l’autruche
- Charles de Gaulle et Jacques Chirac étaient de grandes girafes
- à l’UMP ou chez les socialistes, on ne compte plus les rapaces et les requins
- des pigeons voyageurs alternent régulièrement entre droite et gauche
- certains renards manipulent les médias à leur guise
- on ne compte plus les marmottes et autres loirs dans les rangs de l’Assemblée Nationale
- un lièvre (Guy Drut) a été ministre de la jeunesse et du sport
- il n’y a que des vautours dans le parti d’extrême de Mr « Le Stylo »
- les ânes prolifèrent partout
- le porte-parole de l’Elysée a toujours été un vrai perroquet
- on a bien eu pendant 14 ans une grenouille comme Présidente de la République
- tous se traitent de noms d’oiseaux

Quant aux colombes, elles se font rares.


Alors, notre Pépin, il aurait sa place, non ?

pepin debout.jpg

Là, il se voit déjà dans le jardin de l'Elysée à regarder les carottes pousser

 

12 mars 2010

Au cours d'une vie...

Un des pires moments, c’est le réveil.
Les trois secondes qui suivent l’alarme du réveil : on est dans le pâté, on vient de se faire réveiller violemment et on est perdu car on cherche ce foutu réveil.

reveil.jpg

3 secondes, 5 jours par semaine, sur 46 semaines (avec 6 semaines de congés hein), sur 40 ans (en moyenne), soit au moins 7 heures 30 passées dans cet affreux état dans une vie ! 7h30 au regard ça parait peu, mais passer 7h30 à la suite dans cet état, c’est moche !

 


Une obligation, tirer la chasse d’eau.
Durant 2 secondes, où la première seconde on appuie et la deuxième on regarde (je pourrai dire 3 secondes pour les plus consciencieux qui regardent 2 secondes au lieu d’une), mais partons sur 2 secondes.

wc.jpg

5 fois par jour (hypothèse basse).

Chaque jour.
Soit 1825 fois par an.
Sur 80 ans (chiffre pessimiste), donc 146 000 fois.
Et pendant deux secondes : 81 heures, soit 3 jours et demi non stop à appuyer sur la chasse d’eau. Ca use les doigts !
Cela dit, une fois les 3 jours et demi passés, il nous resterait 80 ans à passer dans des toilettes où on n'oserait même plus aller…

 


Ouvrir et fermer des portes.
Car il faut bien entrer et sortir quelque part.
Quelconques portes.

porte.jpg

On va dire vingt fois. Deux secondes.
Toujours sur l’hypothèse basse de 80 ans de vie.
On arrive à 14 jours.
2 semaines non stop à ouvrir et fermer des portes. De quoi devenir fou, nan ?
Cela dit, une fois les 2 semaines passées, on pourrait plus aller nulle part et on serait obligé de foncer tête baissée ou ouvrir les portes avec les pieds.

 


Il faut boire. Aussi.
Verser de l’eau, du vin, du liquide quoi.
Durant trois secondes.

boire.jpg

Au moins 10 fois par jour.

On arrive à 10 jours non stop à verser du liquide. Ca va nous faire des bras sacrément musclés !
Cela dit, une fois les 10 jours passés, on boirait tous aux goulots ou aux robinets pendant 80 ans…

 


Et quand on est dehors, il faut bien sortir habillé !
Pour s’habiller, on va partir sur 30 secondes. Se déshabiller, 20 secondes.
50 secondes par jour.

s'habiller.jpg

Soit 405 heures, pour 17 jours non stop à s’habiller et se déshabiller.
Imaginez quelqu’un s’habiller et se déshabiller non stop 24h/24 pendant 17 jours…
Cela dit, il serait un peu con car au bout des 17 jours, il finirait sa vie à poil.

 


Et le ménage.
Cette invention du diable.
Bon, faisons un tir groupé, en moyenne quotidienne (hypothèse très très basse !!):
- 1 minute de balai
- 1 minute d’aspirateur
- 2 minutes de serpillière
- 20 secondes de dépoussièrement (c’est français ce mot… ?)
- 5 secondes de lavage de vitres

menage.jpg

En gros, on arrive à 2149 heures, soit 89 jours, soit 3 mois pilpoil.

3 mois non stop 24h/24 à faire le ménage. Non mais ho !!
Cela dit, les 3 mois passés, il resterait presque 80 ans à passer dans un beau bordel…

 


La saloperie de vaisselle.
Oula que c’est vilain cette chose.
10 minutes par jour (hypothèse très basse encore !).

vaisselle.jpg

Là, on arrive à 202 jours ! Soit quasiment 7 mois et demi non stop 24h/24 à laver et à essayer !
Cela dit, les 7 mois passés, il resterait presque 80 ans à passer manger dans des assiettes en carton avec des fourchettes et couteaux en plastique et boire dans des gobelets… Et on cuisinerait dans quoi, hein ?

 


Et il faut se laver…
10 minutes par jour (pour les plus propres…).
202 jours aussi, et quasiment 7 mois aussi.

se laver.jpeg

On serait reluisant au bout des 7 mois !
Mois voilà, il nous resterait 80 ans à passer en état tout crasseux pffffiou !! Ca c’est moche !

 


Autant dire que vivre environ 79 ans nu, crasseux, à boire au robinet et manger dans des assiettes en carton dans des apparts dégueulasses en ouvrant les portes avec les pieds et avec des toilettes où on n'oserait plus aller, mais sans le pire moment du réveil, ben perso, j’aime autant m’embêter chaque jour avec ces petites choses désagréables du quotidien mais qui nous rendent la vie plus simple.

01 mars 2010

48 heures viennoises

En février, et pour notre première sortie de 2010, c’est à Vienne que nous avons mis les pieds.
A cette époque et avec le froid, 48h, ben c'était suffisant!
Surtout que le centre ville est complètement déserté le soir (assez étonnant!) en dehors de la Rathaus (mairie) où ils installent dans son parc une énorme patinoire et plein de chemins de glace à travers ce parc. Ca, c’est chouette.

L'architeture est jolie, mais à vrai dire, elle est trop imposante, on se croit trop dans le 16ème à chaque coin de rue.
C’est un petit peu too much cette pierre de taille dans le centre de Vienne.
On recommande donc de venir à Vienne plutôt au printemps ou en été.

Nous n’avons pas pu assister à un bal ni à un opéra car ça doit être une chouette expérience, mais juste le temps de faire quelques pas de valse: vous apprécierez la maîtrise de Claire, ô grande danceuse.
Quant à moi, heureusement que je n’ai pas connu Claire à un bal… je l’aurai fait fuir et me serais mangé des claques à force de lui marcher sur les pieds!

C’était mi février, et c’est en 3’55 ici.
Zou !


 

Musique: The Boy Least Likely To, "When Life Gives Me Lemons I Make Lemonade"

Myspace

Leur site officiel