Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 novembre 2009

L'image du vendredi (15)

LJB.jpg


Ljubljana.
Il faut bien se concentrer une bonne dizaine de secondes pour ne pas faire de faute quand on l’écrit.
C’est en Slovénie et c’est la plus petite capitale d’Europe, avec 200 000 habitants.
C’est petit, mais c’est très mignon.

C’était en février dernier, et nous y sommes allés juste pour un WE, et coup de chance, nous sommes tombés pendant le WE du carnaval.
Enfin, la journée du carnaval.
Enfin, les deux heures de carnaval.
Oui, c’est petit, donc petit carnaval.

Ljubljana, c’est aussi là où les marionnettes fétiches ont fait leur première apparition.
Depuis, on en trimballe toujours au moins une avec nous.
Et c’est aussi à partir de Ljubljana que nous avons commencé à choisir les musiques sur lesquelles on allait faire les clips avant de partir.

Ah oui, une dernière chose :
Ljubljana, c’est aussi le clip qui a été retenu parmi 11 autres vidéos sélectionnées pour le festival du film de vacances. Et la soirée du festival, c’est ouvert à tous, et c’est le 20 novembre à Issy-les-Moulineaux (espace Icare, métro 12 station C.Celton) !

Quant à nous, nous serons à la soirée, avant de repartir le dimanche 22 pour nos grandes vacances, direction Bangalore et l’Inde du Sud !!
Et là, ça va envoyer du lourd… !!!

01 novembre 2009

48 heures à Rome


Le jeudi, on prévoyait pour le WE suivant un WE cocooning à Paris à se mater des rediffs de l'inspecteur Derrick en VO sous-titrées moldaves.
Le vendredi midi, je reçois un SMS de Claire: "Rome ou Lisbonne?"
Le samedi à 9h20 nous atterrissions à Rome.

Voilà.
Finalement, nous avons trouvé in-extremis un trou dans nos agendas pour le mois d'octobre, et zou! escapade à Rome pour 48 heures.
Du coup, surprise totale, pour rejoindre Rome la belle, la merveilleuse, l'éternelle (bref, que des superlatifs pour cette cité), et histoire d'aller serrer la paluche de Benoît 16.

Et on n'a pas chômé! Oulala non! Les images, détails se sont accumulés dans les caméras et appareils photos.

C'était mi-octobre, et ça se passe là en 4'15.
Zou!!
Enjoyez!

(attention le début est un peu speed hein...).