Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ornella | Page d'accueil | Rencontre kalachnikovée »

14 septembre 2007

Noé

Flic.
Sans doute pour ça que j’aime autant le désert.
Flac.
C’est clair.
Floc.
C’était mercredi soir. En rentrant. Dix-huit heures trente.
Flic.
Ca surprend.
Floc.
J’ai horreur de ces choses là.
Flac.
Ah ben c’est du propre maintenant.
Floc.
Manquait plus que ça.
Floc. Oui, deux flocs consécutifs. C’était une rebelle celle-ci. Elle a rebondi. Jolie technique.
Flic.
Le pire des supplices pour le grand procrastineur que je suis.
Flac.
C’est laid. Il est meurtri.
Floc.
Aïe. Sur la tête. Merde. C’est froid. C’est sale.
Flic.
Du coup, j’en ai parlé.
Floc.
Et ça arrive bien plus souvent qu’on ne le pense.
Flac.
Sans doute une personne sur deux.
Floc.
Mais là, ce fut d’abord à un endroit.
Flic.
Puis un second.
Flac.
Puis un troisième. Dehors.
Floc.
Impressionnant.
Flic.
Les nigériens seraient heureux.
Flac.
Et je le reste. Pourtant.
Floc.
C’est matériel.
Flic.
Mais c’est énervant. Quand même.
Flac.
Gros flac. Zut. Elle m’a de nouveau eu. Dans le cou cette fois-ci. Coquine.
Floc.
Je pars ce Week-End.
Flic.
Elles ont intérêt à se tenir à carreau.
Flac.
Dans leur seau.
Floc.
Quoi qu’il arrive, ne serai pas tranquille.
Flic.
Qui le serait d’ailleurs ?
Flac.
Même si j’habitais à la Bourboule. Mon rêve.
Floc.
Non, je plaisante.
Flic.
Faut pas pousser non plus.
Floc.
Ah. J’avais oublié. L’espace d’un instant. Ce flic. Ce flac. Ce floc.
Flac.
Ils sont bien là. Toujours là.
Flic.
Zut.
Floc.
Ca pourrait être stressant.
Flic.
Surtout la nuit.
Flac.
Pour s’endormir. Mais ai le sommeil lourd. Ouf.
Boum.
Non. Ca, c’était le bruit de mon sommeil.
Floc.
Alors appels.
Flic.
A droite. A gauche.
Flac.
Ai horreur de ces appels.
Floc.
J’avertis le dessus. J’avertis le dessous.
Flic.
Le dessous. C’est pareil.
Floc.
Rendez-vous. A droite. A gauche. En haut. En bas.
Flac Flac
Agence. Propriétaire. Voisins. Plombier. Papa maman (ah non, suis grand maintenant).
Flic Flic.
Oui, ça redouble maintenant.
Floc Floc.
Toc toc.
Flic Flic.
C’est qui ?
Flac Flac.
C’est l’plombier !
Flic flic.
Bonjour Monsieur Fernand Raynaud.
Floc Floc.
Sauvez Willy Maxime s’il vous plaît.

Oui.
J’ai un dégât des eaux.
Blub.